Financement et garanties d'un bien immobilier

L'acquisition immobilière implique une réflexion sur son financement, notamment lorsque l'acquéreur dispose d'un apport personnel. Selon la nature de l'acquisition, il peut être intéressant d'emprunter la somme maximum.

Dans le cadre de votre dossier de financement, l'établissement prêteur exigera une garantie bancaire, qui pourra être un cautionnement (sûreté personnelle) ou une hypothèque (sûreté réelle).

Lorsque la garantie bancaire est une hypothèque, votre notaire sera en charge de cette prise d'inscription, dont le coût est inscrit dans l'offre de prêt.

Lors de la vente d'un bien immobilier grevé d'une hypothèque, votre notaire sera en charge de lever l'inscription hypothécaire, afin de protéger l'acquéreur de toutes poursuites éventuelles des créanciers de son vendeur.

S'il est d'usage que les frais d'acte soient à la charge de l'acquéreur, les frais de mainlevée d'hypothèque seront supportés par le vendeur.

Notre savoir faire

L'Office Notarial de l'Estuaire vous accompagne lors du financement de votre investissement immobilier, ou l'occasion d'un rachat de prêt avec garantie hypothécaire.